L'Humain d'abord à Annecy

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

22 mars

Demain : L'Humain d'abord à Annecy

Bonjour,

Demain nous allons voter pour élire la prochaine municipalité d'Annecy.

Depuis des mois nous sommes mobilisés pour ouvrir la perspective d'une majorité municipale qui mène une politique utile aux annéciennes et annéciens touchés par la crise et l'austérité afin que leur commune agisse pour réduire leurs difficultés par

l'installation de nouvelles activités créatrices d'emplois;
le logement social;
le service public (crèches, écoles primaires et maternelles, transport en commun, centre municipal de santé, ...);
les tarifs sociaux (gratuité des transports, premiers mètres-cube d'eau gratuits, ...);

Ces propositions correspondent aux aspirations d'une majorité d'annéciens. Il est donc possible de les faire triompher !

Or pour qu'une municipalité de progrès social les mette en œuvre il faudra que les listes de gauche fusionnent au second tour pour les porter ensemble et battre la droite et l'extrême droite.

Avant de voter dimanche, celles et ceux qui souhaitent aller en ce sens doivent connaitre les intentions des uns et des autres.
Or Denis Duperthuy et Philippe Métral-Boffod refusent de se prononcer pour la fusion des listes de gauche au second tour.
Voir ci-dessous le lien vers l'enregistrement du débat organisé par librinfo :

http://www.librinfo74.fr/2014/03/municipales-a-annecy-gilles-ravache-denis-duperthuy-et-philippe-metral-boffod-donnent-leur-avis-sur-le-deuxieme-tour/

Dans ces conditions, dimanche, il faut mettre la liste l'Humain d'abord à Annecy en tête de la gauche.
C'est la liste la plus déterminée à mettre en œuvre ces changements et la seule qui propose le rassemblement au second tour pour battre la droite et améliorer la vie quotidienne.

Bien amicalement
Gilles Ravache

17 mars

Journal de la semaine du 10 au 16 mars



Voici le journal de la semaine du 10 au 16 mars marqué essentiellement par le débat public du jeudi 13

  1. Matériel électoral
  2. Réunion publique
  3. Médias
  4. Convivialité
  5. Contacts

Matériel électoral

Les tracts et les affiches ont étés livrés vendredi 7. La distribution du 4 pages a aussitôt commencé sur les marchés (boulevard Taine, Novel, Vielle Ville), Rue Carnot (au débouché de la place Tochon) et devant l'entrée de l'hypermarché Carrefour. À noter l’excellent accueil que nous avons reçu en général, que nous espérons de bon augure pour dimanche prochain.


Nos têtes de liste sur le marché du boulevard Taine

La distribution en boîtes aux lettres a été faites dans la presque totalité de la ville, priorité ayant été donnée aux quartiers populaires. Environ 20.000 tracts ont été distribués, il nous en reste donc environ 5.000 pour la dernière semaine. Merci aux volontaires de se manifester, notamment pour les marchés de jeudi (Novel), vendredi (vielle ville) et samedi (boulevard Taine).

Les affiches ont été collées sur la totalité des panneaux prévus à cet effet. Merci de nous signaler d'éventuelles affiches arrachées.

Réunion publique

Malgré un auditoire bien trop clairsemé la réunion s'est déroulée dans un esprit bon enfant et de nombreuses questions ont été débattues. Le gros travail d'Annie Anselme sur les finances, avec diaporama à la clef, a été particulièrement apprécié.

Médias

Peut-être avez vous suivi le feuilleton du vrai faux débats que voulaient organiser 8 Mont-blanc, le Dauphiné et France-Bleu Savoie avec les seules listes favorables à une politique d'austérité (FN, UMP, PS et Verts). Après plusieurs courriers de protestation adressés aux rédaction nous avons appris finalement que le débat était annulé.

À noter les interview de Gilles sur le Dauphiné libéré la semaine dernière et sur la radio ODS jeudi 20 à 7h45.

Convivialité

On appelle ça un buffet canadien, une auberge espagnole, un potluck ou tout simplement un repas-partage. Nous prévoyons d'organiser ça après les élections, à une date à fixer en fonction de la météo. On y parlera de tout... sauf de politique évidemment et les familles des colistiers seront les bienvenues.

Contacts (rappel)

Gilles Ravache : gravache@pcf.fr 06 85 01 86 86
Vincent Gay : vgay@vintherine.org 06 51 13 38 87

6 mars

Journal de campagne



chacun participe à la campagne des municipales en fonction de ses capacités, de ses disponibilités, de ses envies également. Mais tous, je pense, devraient pouvoir être informés des petits et des grands événements qui font l'actualité de la liste « L'humain d'abord à Annecy ». D'où l'idée de ce journal de campagne que, avec votre aide, nous tenterons d'envoyer le plus régulièrement possible. Voici donc l'exemplaire du jeudi 6 mars.

Lire la suite...

5 mars

Centre de congrès

Le projet d'un centre de congrès sur le territoire de la communauté de l’agglomération d'Annecy, que certains verraient bien sur la presqu'île d'Albigny, a déjà fait couler beaucoup d'encre et nul doute qu'il en coulera encore. Aussi il semble légitime d'être questionné à ce sujet pendant la campagne des municipales et nous affirmons sans ambiguïté notre opposition à cette gabegie.

Ceci étant fait qu'il nous soit possible de nous étonner sur le mode même du questionnement. Nous avons reçu récemment une lettre ouverte d'organisations que nous avons en grande estime (Les Amis de la Terre, la FRAPNA, Lac d'Annecy environnement et Pax Christi) mais qui nous pose problème. En voici un extrait :

  • La réalisation d'un centre de congrès sur le territoire de la C2A vous paraît-elle un objectif prioritaire pour le bien vivre de l'ensemble de ses habitants ?
  • Est-il justifié d'implanter sur la presqu'île d'Albigny un équipement dont l'emprise au sol (9.600m²), entraînera l'artificialisation quasi totale de la surface du lieu ?

Votre avis sur le projet de centre de congrès sur la presqu'île d'Albigny constituant un des enjeux importants des prochaines élections locales, nous tenons à vous remercier de votre participation nécessaire à la clarification du débat.

Nous vous informons que le détail de vos réponses et/ou le choix d'absence de réponses à ce questionnaire seront rendus publics lors d'une conférence de presse organisée avant le scrutin municipal.

Ah ! qu’en termes galants, ces choses-là sont mises ! (Le Misanthrope, acte I, scène II, vers 325)

Lire la suite...

Présentation de la liste « l'Humain d'abord à Annecy »

Une petite moitié de la liste c'est réunie la semaine dernière pour un moment convivial dans une brasserie annécienne. Malgré le temps maussade nous en avons profité pour faire une photo de groupe dans les jardins de l'Europe. La composition de la liste, ainsi que son programme, est disponible sur ce document.

3 mars

Le programme de la liste « l'Humain d'abord à Annecy »

Voici les propositions de la liste « l'Humain d'abord à Annecy » telles que débattues avec l'ensemble des candidats. Elles se regroupent en deux partie, la première concernant l'amélioration de la vie quotidienne des annéciens, l'autre le développement de la vie démocratique.

I - Mieux vivre dans une ville durable, accueillante, vivante et populaire

Pour l'emploi, l'économie sociale et solidaire
  Favoriser les créations d'emplois dans la ville et l'agglomération, les activités de production comme les services
  Soutenir l'économie sociale et solidaires, SCOP, etc.
  Intégrer des activités économiques dans tous les projets d’aménagement

Pour les transports en commun
  Instaurer le libre accès, la gratuité
  Innover dans les modes de transport (bus à haute qualité de service, transport par câble, ...)
  Favoriser les transports en modes doux (piétons, vélos, ...)

Pour une Culture accessible à tous
  Élaborer un projet municipal participatif associant créateurs (théâtre, scène nationale, conservatoires, musées), écoles, collèges, lycées, écoles supérieures, MJC, BIJ, ...

Pour le Droit au logement
  Atteindre 30% de logements sociaux
  Programmer pour cela 50% de logements sociaux dans tous les projets à venir
  Construire des logements étudiants avec le Crous
  Soutenir l'accession sociale à la propriété
  Encadrer les loyers et les prix
  Augmenter les places d'accueil des sans logis (115)
  Agrandir le centre d'accueil des demandeurs d'asile
  Créer un accueil pour les Roms

Lire la suite...

27 février

Pourquoi j’ai décidé d’être candidate sur la Liste « l’Humain d’abord à Annecy »

Sophie Tison nous a fait parvenir ce billet que nous retransmettons ici avec plaisir.

Pourquoi j’ai décidé d’être candidate sur la Liste « l’Humain d’abord à Annecy »

C’est la seule liste qui défend un programme avec au cœur l'ambition d’améliorer les conditions de vie de tous les habitants d’Annecy.
C'est une liste d’ouverture, proposée par le parti communiste qui accueille les personnes sans jugement, pour partager un même projet :

  • L’emploi local notamment par le biais de l’économie sociale et solidaire
  • Un meilleur service des transports en commun pour une efficacité et accessibilité à chacun.
  • Une participation possible à toutes les formes de cultures pour chaque habitant quelque soit son âge et ses aspirations
  • Un accès au logement moins long et plus simple pour chacun
  • Le rapprochement des services publics des habitants

Par tous ces projets, les habitants d’Annecy gagneront en sérénité, liberté et qualité de vie.

C’est aussi au nom de ma foi, en tant que chrétienne, que je m’engage dans cette équipe : comment rester l’esprit tranquille quand de plus en plus de personnes demandent de l’aide aux associations caritatives pour se nourrir, se vêtir ou se loger parce que même en travaillant, en restreignant au maximum leurs dépenses, elles ne parviennent pas à vivre dignement ? 

Seule, rien n’est possible, mais ensemble en s’appuyant sur les compétences et expériences de chacun des candidats, nous pourrons améliorer la qualité de vie des annéciens.

Sophie Tison


12 décembre

Appel aux annéciens pour les municipales de 2014

Interview de Gilles Ravache à propos des municipales des 23 et 30 mars prochains. Les communistes d'Annecy appelent celles et ceux qui veulent un changement de progrès à Annecy à intervenir, à s'engager pour que s'impose à toute la gauche une liste de large rassemblement associant les citoyennes et citoyens annéciens.

Interview de Gilles Ravache, élections municipales Annecy 2014 from Vincent Gay on Vimeo.

26 novembre

Conférence de presse concernant l'élection municipale à Annecy

Gilles Ravache, secrétaire départemental du PCF, conseiller régional et Président du groupe Front de gauche, tiendra une

conférence de presse concernant l'élection municipale à Annecy.

Jeudi 28 novembre à 14h30 à la librairie BD Fugue dans le centre Bonlieu.

22 juin

16 juin – Assises pour changer de cap

Pas vu à la télé ni dans les journaux (hormis l’Humanité).

Nous étions plus de 2000 (5 pour la Haute-Savoie, dont 2 de la section d’Annecy du PCF), La plus part étaient des militants engagés, supposés avoir voté Hollande dans l’espoir d’un changement et contre la politique ultra libérale de Sarkosy. Certains, d’associations diverses ou partis  (PS et EELV) l’ont fait dés le 1er tour de l’élection présidentielle.

Tous ont exprimé leurs frustrations par rapport à la politique sociale libérale mise en œuvre par le gouvernement et les directives européennes guidées par le MEDEF et la finance.

La matinée a été consacrée en 8 ateliers où nous avons revisité et approfondis les différents sujets de notre programme F. de G. ‘l’Humain d’abord ».

Christian Garrette a participé à l’atelier sur la 6ème république et moi à celui de la transition écologique dans l’industrie ; Tous les sujets rejoignaient en fil rouge les questions de la démocratie, de l’emploi, de la marchandisation de l’économie au service de la finance, des changements nécessaires contre les marchés financiers pour sortir de la politique austéritaire qui nous mène droit dans le mur.

Lire la suite...

17 juin

Forum - débat : Municipales Annecy 2014

Évènement à Annecy

Lundi 17 juin – 18h30 - Salle Yvette Martinet
(15 avenue des Iles – Annecy)

Le Front de gauche invite à un forum débat les habitant(e)s d’Annecy et toutes les forces de gauche. Ces dernières ont déjà toutes confirmé leur participation (PS, EELV, NPA, ...).

Que peut-il sortir de positif des élections municipales ?

Assurément rien sans que les annéciennes et annéciens n’en soient actrices et acteurs. Car la droite n’associe jamais les habitant(e)s. Tout au mieux daigne-t-elle les informer après qu’elle a arrêté ses décisions. Le premier changement sera donc de redonner le pouvoir aux annécien(ne)s. Comment ? Sous quelle forme ? Pour quoi faire ?

Nous proposons de commencer maintenant !

8 juin

Rassemblement contre l’extrême droite - 7 juin 2013 - Annecy

Prise de parole de Gilles Ravache, Secrétaire départemental du PCF, membre du Conseil national du PCF, Conseiller régional

Hier, un jeune est mort, tué pour ses idées, justement parce qu’il se battait contre les idées nauséabondes et haineuses prônées par ses agresseurs. En plein Paris, Clément Méric, militant anti-fasciste et syndicaliste, a été pris à partie par des militants d’un groupuscule d’extrême droite, les Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires, qui l’ont battu à mort.

Nous sommes rassemblés aujourd’hui parce que nous sommes indignés, en colère devant cet acte de barbarie.

Lire la suite...

2 juin

« Les promoteurs rachètent la ville ! »

Il fallait oser ! Oui, il s'agit bien du titre en première page d'un célèbre hebdomadaire local. En fait, cet article met en évidence une réalité connue par de nombreux Annéciens et pose la question de l'accès au logement dans la ville préfecture de la Haute-Savoie. La ville est chère et cette affirmation largement diffusée dépasse les «frontières» du département.

Bien sûr, l'attrait touristique, la configuration de la ville, le cadre de vie... Tout cela fait monter les prix de l'immobilier à Annecy. N'oublions pas aussi la proximité de la Suisse, à 20 minutes d'autoroute...

Mais, au-delà de ce constat, une ville, c'est avant tout le résultat des politiques qui sont impulsées par le « pouvoir municipal » au fil des ans. Annecy, et c'est une particularité, a la même direction municipale depuis 1955 ! Plus précisément, c'est la même orientation politique depuis le milieu des années cinquante qui dirige la municipalité. On peut donc dire qu' Annecy 2013 est bien la conséquence de choix faits depuis plusieurs décennies.

Lire la suite...

23 mai

1er juin - Contre la finance et l’austérité, pour la 6ème République

Samedi 1er juin - à partir de 12h - Pâquier - Annecy

Pique-nique citoyen
Contre la finance et l’austérité, pour la 6ème République

Citoyennes, citoyens,

Vous avez voté pour le changement en 2012. Vous n’acceptez pas la fatalité de l’échec de la gauche.

Or le Président, le gouvernement s’obstinent dans la voie de l’austérité. En pleine récession, c’est une double erreur, celle de l’injustice et de l’inefficacité.

Le changement de cap est plus que nécessaire.

Oui, une autre politique est possible, celle là même que des dizaines de milliers de personnes ont réclamé en défilant dans les rues le 5 mai à la Bastille.

Ensemble poussons des solutions qui donnent la priorité à l’emploi, aux services publics et au partage des richesses pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux.

Retrouvons-nous sur le Pâquier le jour où nos voisins européens, espagnols, portugais, italiens, grecs, ... manifesteront contre l’austérité !

22 mai

Droit de vote de tous les résidents étrangers dès 2014

Mercredi 29 mai à 2Oh
Salle Pierre Lamy
12 rue de la République
Annecy

Soirée débat animée par

Vincent Rebérioux,

Vice-président de la
Ligue des Droits de l'Homme

LE DROIT DE VOTE ET D’ÉLIGIBILITÉ POUR TOUS LES ÉTRANGERS AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES.

POUR FAVORISER :

  • Une République ouverte et fraternelle ;
  • Une démocratie plus juste ;
  • Une égalité de traitement entre tous les étrangers ;
  • Une citoyenneté locale pleine et entière ;
  • Une intégration à la vie locale comme moyen de lutter contre les discriminations et les inégalités ;
  • Le dialogue et le vivre ensemble.

Collectif local : ATF 74, LDH, MRAP, CGT, FSU, Sud Solidaire, EELVRS, NPA, PCF, La Chaîne Humaine,...

14 mai

5 mai 2013 : nous y étions !

Quelques Annéciens faisaient partie du déplacement.

Partir à Paris pour la journée, cela veut dire près de 12 heures de route malgré la contrainte du travail le lendemain ! Mais ce voyage éprouvant était utile : plus de 100000 personnes avec de nombreux jeunes et une participation dans la diversité politique, y compris les Verts avec leur candidate 2012 à l'élection présidentielle : Eva Joly ! Joyeux de se retrouver si nombreux et défilant dans le calme mais, exprimant en même temps une certaine gravité.

Un an après l'élection présidentielle, cette manifestation a voulu rappeler l'exigence d'une politique réellement de gauche.

Un an après l'élection présidentielle, le constat est édifiant : loi (Ani) qui porte atteinte au droit du travail, refus de l'amnistie pour les militants syndicaux, permis de "laisser faire" aux dirigeants d'entreprises pour licencier (Peugeot, Renault..), blocage des salaires dans la fonction publique (pour la 3ème année consécutive...), une austérité qui ne dit pas son nom.


Lire la suite...

9 mai

Quoi de neuf à La Poste ?

Justement rien. Rien de chez Rien !!

Depuis l'élection de FH, les postiers et postières ne sentent toujours pas venir le vent du « changement c'est maintenant » pour nous c'est plutôt le changement dans la continuité !!

En effet ,sous l'ère Sarkosy qui a transformé le statut de la Poste en Société Anonyme, les restructurations appelées réorganisations en langage postal ( en clair supprimer des dizaines d'emplois) se succédaient tous les 18 mois environ. Avec Hollande ça continue !

Au Centre de distribution d'Annecy qui dessert les communes d'Annecy Cran et Meythet nous en sommes à la 3ème réorganisation sous la responsabilité d'une RH venue du privé avec pour objectif de reprendre une douzaine de poste de travail. Le centre occupait plus de 200 personnes en l'an 2000, aujourd'hui seulement 137, avec cette nouvelle réorganisation nous serons encore moins. Il faut savoir qu'à chacune de ces réorganisation ce sont des salarié(e)s qui changent de poste et doivent rapprendre de nouvelles tournées plus longues, des charges de travail plus lourdes, et un management qui divise le personnel; il y a bien souffrance au travail !

En réduisant le personnel c'est le service rendu aux usagers qui s'abîme : le courrier arrive moins vite, est mal distribué, le Facteur est obligé de courir et la relation avec les gens s'en trouve affectée.

Pourtant les nouvelles constructions d'habitations explosent sur ces 3 communes. Il faudrait créer des emplois, La Poste préfère en supprimer. C'est la logique de la rentabilité, faire plus avec moins, qui prévaut au plan local comme au plan national qui a vu 100 000 emplois supprimés en 10ans (soit un PSA par an).

Le PDG de La Poste (et accessoirement administrateur du groupe Accord dans l'hôtellerie), Jean-Paul Bailly, est toujours en place et ne change pas d'un iota sa stratégie mortifère pour le service public et les personnels de La Poste. Il vient dans un livre où il est interviewé dire tout son mépris pour les postiers qui ont le service public postal au cœur. Ce type est un sal..... il doit dégager et rendre des comptes !!

L'état et La Poste viennent de signer un contrat dit d' « entreprise » et non de service public qui fait régresser les missions de services publics postaux et cela sous la présidence de FH.

NON décidément pas de différence entre NS et FH à La Poste !

Allez citoyens défends tes services publics !

2 mai

La caserne des pompiers (place des Romains)


Depuis quelque temps, la question de l'avenir de la caserne des pompiers alimente les discussions .

Les Annéciens connaissent la nécessité de la présence sur le territoire communal d'une caserne avec des effectifs adaptés. La ville préfecture a besoin de cette unité de secours pour plusieurs raisons : importance de la population, complexité de la géographie de la ville ( vieux quartiers par exemple...).

Implanté dans le quartier des Romains depuis près de 60 ans, le site de l'avenue du stand mérite une attention particulière. Et pourtant, on ne peut pas dire que les différents élus municipaux (maires. .) se soient souciés du lieu et des bâtiments.

Lire la suite...

Hommage

Georges MALLINJOUD, appelé plus familièrement Geo, fut un militant exemplaire du Parti communiste à Annecy.

Animateur d’un mouvement des auberges de jeunesse, il adhéra aux Jeunesses socialistes SFIO sous le Front populaire et fut le trésorier de la fédération des JS de Haute-Savoie. Il rejoindra la résistance en diffusant du matériel clandestin puis rejoint les FTPF en 1944.

En 1945, il entre au Bureau départemental des JC avant d’être le secrétaire fédéral de l’Union de la jeunesse républicaine de France en octobre. Il est un des fondateurs de Peuple et Culture, du Ciné-Club d’Annecy et de la Maison des Jeunes dont il sera le premier président. Il est ensuite journaliste aux Allobroges, journal fondé en 1942 par la résistance, qui est quotidien depuis le 23 août 1944 et est édité à Grenoble. Il en devint très vite le responsable départemental jusqu’à la disparition du journal en 1956. Il entre alors dans l’enseignement comme instituteur. Il a rejoint le PCF dès 1945 et devient membre du Comité fédéral au début des années 50 jusqu’en 1979, puis au Bureau fédéral de 1956 à 1965. Il sera plusieurs fois candidat du Parti aux cantonales ou aux municipales. Il fut élu sur une liste d’union de la gauche en 1983 à Annecy.

Parallèlement, avec son épouse Rita, elle-même militante du Parti, il anima les « Vaillants », mouvement pour l’éducation populaire de la jeunesse. Il participa activement à l’achat et à la transformation par cette association, devenue « Pionniers de France », d’un chalet à Thorens-Glières qui accueille toujours des groupes d’enfants, et il s’occupa de la vie de cette maison jusqu’à son décès en mars 2013, à 91 ans.

Au-delà de tous ses amis qui se sont retrouvés avec lui dans l’une ou l’autre des associations, parti ou syndicat où il a milité, le maire d’Annecy et l’ancien maire ont tenu à lui rendre hommage en assistant à la cérémonie funèbre.

23 avril

Goodbye Maggie !

Invité de Thierry Ardisson ce samedi 20/04/2013, Bernard Accoyer, député UMP de Haute-Savoie, a exprimé sa peine face à la disparition de Margaret Thatcher...étonnant pour quelqu'un qui se réclame du gaullisme. Son entrée tardive en politique permet-elle de justifier de tels propos ?

Sous le joug de Mme Thatcher jusqu'en 1992, la Grande-Bretagne a connu la glorification des marchés financiers, les privatisations, la répression organisée contre les organisations syndicales et contre les indépendantistes irlandais, perpétrant à leur encontre des crimes d’État. Affaiblie par la désindustrialisation et le chômage de masse, la Grande-Bretagne, et surtout la City, s'est transformée en paradis fiscal.

S'inspirant de Ronald Reagan, elle a érigé l’État non plus en solution – comme le défendaient John Maynard Keynes et William Beveridge dans les années 1940 – mais en problème*, en appliquant les doctrines néolibérales défendues par des économistes américains et relayées par les gouvernements conservateurs à travers le monde, triomphant d'abord au Chili d'Augusto Pinochet dont elle appréciait la fréquentation.

Le gaullisme dont prétend s'inspirer Bernard Accoyer s'est au contraire appuyé sur l'intervention de l’État dans l'économie, au travers de la planification et au service d'une véritable politique industrielle, du service public et de politiques sociales au bénéfice de tous, conformément à l'esprit des principes du Préambule de la Constitution de 1946, inspirés par le programme de Conseil national de la résistance. Ce gaullisme ne saurait se confondre avec les politiques néolibérales menées par Mme Thatcher, qui ont plongé une partie toujours plus importante de la population dans le chômage de masse et la misère, détruisant ainsi le lien social. Cette contradiction semble malheureusement avoir échappé à M. Accoyer, contrairement à la majorité de ses amis de droite qui se sont abstenus de commenter la disparition de la Dame de fer.

« Dans cette crise actuelle, l'État n’est pas la solution à notre problème ; l'État est le problème » (Ronald Reagan)

- page 1 de 2